Affichage des articles dont le libellé est agriculture. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est agriculture. Afficher tous les articles

Café et Santé : un breuvage aux multiples vertus !

samedi 21 janvier 2017

             
Le livre Café et Santé, écrit par une directrice de recherche à l'INSERM, Astrid Nehlig, propose un bilan et une analys très complets des travaux scientifiques relatifs au café. 
Aujourd'hui largement absorbé, voire parfois un peu trop, par les populations du monde entier, le café, en dose raisonnable, non seulement ne serait pas dangereux pour la  santé, mais il semble bénéfique  et même protecteur contre certaines maladies. 
 Peut-on être dépendant ? Fait-il maigrir ? Consommer du décaféiné fait-il une différence ? Cet ouvrage présente toute d'abord l'arbre et ses fruits appelés "cerises". De sa récolte jusqu'à la torréfaction l'auteur nous explique les étapes et les méthodes pour obtenir cette poudre si chère à nos papilles. Puis dans une deuxième partie, le livre nous donne les pathologies mais également les bienfaits pour notre corps liés à sa consommation avant de présenter les aspects pratiques du café (étiquetage, origine).
Astrid Nehlig est médecin et directrice de recherche à l'INSERM. Grande spécialiste du café, elle a écrit des ouvrages en anglais et a participé à plusieurs émissions grand public sur le sujet (Allo docteur).
Ce livre est disponible dans les pages librairie de notre site (tapez le code ISBN 9782759817474 dans le moteur de recherche) -

Lire la suite - Café et Santé : un breuvage aux multiples vertus !

Fabrice Nicolino : lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'est devenue l'agriculture

samedi 12 septembre 2015


Lettre+paysan+Fabrice+Nicolino Dans cette lettre à un paysan de 90 ans, Fabrice Nicolino revient, avec la verve, la précision et la limpidité qu'on lui connaît, sur les révolutions qui ont ébranlé l'agriculture : la standardisation à outrance et la mécanisation des cultures et de l'élevage, l'utilisation des pesticides et des engrais, l'influence grandissante des ingénieurs agronomes, le remembrement des terres, la limitation des semences, la mise de l'agriculture au service de l'industrialisation. Et aujourd'hui, le braquage des terres à l'étranger pour pallier le manque de surface agricole. Il déplore ces "commandos français venus de l'Inra, de la recherche, de la haute administration, du syndicalisme paysan officiel" qui, "enivrés d'Amérique", ont sauté "sur les campagnes, fusillant sans jugement quelques millions de paysans", "enfermant à triple tour veaux, vaches et cochons, inondant les champs de nouvelles molécules chimiques, et finissant la journée en se tapant dans le dos de contentement."
Reste aujourd'hui une question : "Ce qui a été fait peut-il être défait ? Oui, jurent quelques siphonnés, dont je suis, écrit-il. (...) Mon vieux Raymond, (...) ne me dis surtout pas que tu ne regrettes rien. Moi, si. Une autre histoire était possible. Un autre monde reste à construire." 
Dans ce texte percutant, Fabrice Nicolino nous bouscule et appelle à retrouver la raison ainsi que, pour citer Paul Ricoeur, "la simplicité des choix fondamentaux".

Lire la suite - Fabrice Nicolino : lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'est devenue l'agriculture

Danielle Nierenberg, une blogueuse qui rêve de "nourrir la planète"

lundi 16 août 2010

Danielle Nierenberg est chercheure principale au Worldwatch Institute et co-directeur du projet "Nourrir la Planète"
Elle réalise en ce moment un voyage autour du monde avec pour objectif  "d'évaluer des moyens respectueux de l'environnement pour lutter contre la faim et la pauvreté". Actuellement en voyage à travers l'Afrique subsaharienne, elle documente ses recherches sur un blog, nourishingtheplanet.org. Le projet se terminera avec la sortie de L'état du monde 2011: Innovations qui nourrissent la planète

De son voyage, Danielle Nierenberg nous écrit : "J'ai eu des réunions avec les agriculteurs, les groupes d'agriculteurs, les travailleurs, les ONG, les décideurs politiques et les gouvernements partout dans l'Est et en Afrique australe et passera les prochains mois à la recherche d'innovations agricoles au Gambia, au Senegal, et en Mauritanie.

En plus de faire des blogs chaque jour sur les projets que je vois sur le terrain, j'essaye de présenter une innovation différente chaque semaine. Certaines de ces innovations pourraient fournir  des pistes intéressantes pour les histoires à venir. Cette semaine, je présente le travail d' agriculteurs qui participent à un projet de CARE dont le titre est l’initiative pour les fermiers du futur (IFF). Cette initiative aide à la diffusion de l'enseignement agricole durable dans 27 écoles à travers le Rwanda. Le projet est en train d’améliorer la sécurité alimentaire locale et de fournir des compétences essentielles pour les enfants vivant dans un pays où plus de 85 pour cent des moyens de subsistance de la population dépendent de l'agriculture à petite échelle".

Pour développer son réseau, Danielle Nierenberg a besoin de contacts
 "S'il vous plaît, écrit-t-elle, n'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations. Je suis disponible pour vous mettre en contact avec les gens des projets sur le terrain qui pourraient vous intéresser". En plus, je vous invite à vous inscrire directement à notre bulletin électronique hebdomadaire ‘Nourrir la planète... N’hésitez pas à me faire savoir si vous avez des questions ou si vous avez besoin d'informations complémentaires".
Pour visiter le site, c'est ici -

http://www.wikio.fr
Partager sur facebook

BlogBang
Lire la suite - Danielle Nierenberg, une blogueuse qui rêve de "nourrir la planète"

Wonderpoule, la "dure à cuire" du Salon de l'Agriculture

mardi 3 février 2009

En observant la coquille d’un oeuf, on peut connaître la vie de la poule qui l’a pondu : c’est le message de Wonderpoule, une super-héroïne ailée, mascotte de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF). 




Déterminée à informer les consommateurs sur les véritables conditions d’élevage des poules pondeuses, Wonderpoule prendra sous son aile les visiteurs du Salon de l’Agriculture (Hall 1, stand A7), pour les aider à distinguer les oeufs issus de poules en cages de ceux de poules élevées en plein air, en traduisant un étrange code imprimé sur l’oeuf.

Une alternative au mal-être des poules en cages : les oeufs de plein air
Aujourd’hui, la majorité des oeufs vendus en France provient d’élevages industriels de type hors-sol. Les poules y sont parquées dans des cages exigües, dans lesquelles elles disposent d’une surface équivalente à une page de format A4. Plus de 200 000 oiseaux s’entassent parfois au sein d’une même exploitation. 
Stress, détresse comportementale ou membres cassés constituent l’ordinaire de 36 millions de poules confinées chaque année. En France, une proportion encore trop faible (15%) des oeufs commercialisés sont issus d’élevages en plein air. L’accès à un parcours extérieur et herbeux satisfait pourtant aux besoins comportementaux des poules : exploration, fouille du sol, picorements, bains de poussières... 
Or, de nombreux sondages d’opinion témoignent de la préférence des consommateurs pour les modes d’élevage sans cage (1). Ces attentes obtiennent les faveurs d’un nombre croissant d’enseignes de la distribution et de l’agroalimentaire en Europe, qui s'engagent à renoncer aux oeufs de poules élevées en batterie (2).

Consommateurs : acheter responsable et agir pour le bien-être des poules d’élevage, c’est possible !
Un moyen simple : déchiffrer le code (3) inscrit sur chaque coquille et privilégier les oeufs issus de poules élevées en plein air, ou au sol. Depuis 2004, les oeufs vendus en supermarchés ou en vrac sur les marchés présentent un code sur leur coquille, véritable révélateur des conditions d’élevage de la poule.
Si cette codification était mieux connue du consommateur, ce dernier aurait la possibilité d’arbitrer ses critères d’achat en connaissance de cause et favoriser l’achat d’oeufs produits dans des conditions plus respectueuses du bien-être animal.
" La signification de ce code est encore méconnue des consommateurs français, et pour cause : emballages racoleurs ou scènes champêtres désorientent souvent le consommateur et l’induisent en erreur sur les conditions de vie réelles des poules. La mention "oeufs de poules élevées en cage", obligatoire elle aussi sur les boîtes concernées, figure souvent en trop petits caractères sur un côté de l’emballage" indique Johanne Mielcarek, chargée de campagnes à la PMAF.

Forte de ce constat, la PMAF et Wonderpoule ont entrepris une vaste campagne de pédagogie et d’éducation à travers toute la France. Rendez-vous au Salon International de l’Agriculture pour découvrir comment contribuer simplement et efficacement à améliorer les conditions d’élevage des poules pondeuses.
--------------------------------------------------------------------------------
(1) Eurobaromètre portant sur les attitudes des consommateurs vis-à-vis des animaux d’élevage, 2005 et 2006. Enquête L Harris, 2007. Sondage Dialego AG, 2008.
(2) En Allemagne, Autriche, Belgique, Hongrie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse, de grandes chaînes de distribution ont cessé la vente d’oeufs de poules élevées en batterie.
(3)
0 = oeufs de poules élevées en plein air et en agriculture biologique
1 = oeufs de poules élevées en plein air
2 = oeufs de poules élevées au sol
3 = oeufs de poules élevées en cage
Plus d'informations sur le  site Internet (Protection mondiale des animaux de ferme) : http://www.pmaf.org 

En ce moment sur les sites de LYonenFrance :Plan Fillon, les Verts critiquent... Gérard Collomb ! Europe, la modération salariale devient la norme - Woody Allen : "La vie devrait être vécue à l'envers" Photos : une "manif de droite" pour soutenir la venue de F.Fillon à Lyon - LYonenFrance fait appel au soutien de ses lecteurs -Vidéo, la réaction de Jean-Jack Queyranne aux mesures annoncées par le CIACT - Plan de relance, les ministres ne font pas dans la démesure - F.Fillon anticipe le remboursement de la TVA au département du Rhône- La "lettre au père Fillon" des élus de Rhône-Alpes -Soldes, une première quinzaine de janvier positiveCommission Balladur, la Région fait un voeu - 15000 emplois à pourvoir dans le"Train pour l'emploi"La fondation Danielle Mitterrand réagit fortement aux attaques diffusées par France Inter-Hippolyte Girardot remet un "prix de l'adaptation cinématographique" en Rhône-Alpes -"Femmes contre les intégrismes" publie le guide"Madame, vous avez des droits !" Une casse dans le lycée Gabriel Voisin de Bourg en Bresse -Trois paires d'As pour les lions du sport !-RSA, Martin Hirsch prend de l'assurance- - Soyez le guide d'un écrivain pour les Assises Internationales du Roman ! -Savoie : les Verts s'opposent aux JO d'hiver- Les amis de Ségolène Royal gardent "l'espoir à gauche" HCL, il y a urgence à l'hôpital !- Le crédit municipal, une autre option de vente aux enchêres-
Lire la suite - Wonderpoule, la "dure à cuire" du Salon de l'Agriculture

 
 
 

LYFtv-Environnement