Affichage des articles dont le libellé est europe. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est europe. Afficher tous les articles

Développement durable, l'Europe contente d'elle-même

lundi 27 juillet 2009

La Commission européenne a adopté le vendredi 24 juillet 2009 un rapport dressant un bilan "globalement positif" de l'intégration du développement durable dans les politiques de l'Union européenne.
Le développement durable constitue, selon le traité, l'objectif général à long terme de l'Union. Le rapport confirme que "des progrès ont été accomplis dans chacun des sept domaines reconnus prioritaires dans la stratégie de l'UE en faveur du développement durable (SDD)".

Des mesures en faveur de "l'écologisation des transports".
Il y a surtout eu l'adoption du paquet législatif sur l'énergie et le changement climatique de décembre 2008 mais aussi les actions menées en faveur de l'écologisation des transports et de la mise en place de systèmes de transport plus intelligents.
La commission se félicite aussi de "l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments, de la révision des directives concernant l'étiquetage énergétique et l'éco-conception"...

En matière de pêche elle met en valeur la mise en place d'un cadre pour une politique maritime intégrée.

Enfin, parce que le développement durable n'est pas uniquement une affaire d'environnement et d'économie, la commission note favorablement les évolutions en matière sociale comme "la stratégie européenne en matière de santé, les travaux sur les mouvements migratoires, les initiatives de lutte contre la pauvreté et l'exclusion".

Cependant il ne faut pas oublier qu’il existe toujours des tendances contraires au développement durable dans plusieurs domaines. Le Conseil européen fixera d’ailleurs de nouvelles orientations en décembre 2009.
Avec LYonenEurope.com

Vous avez désormais la possibilité de soutenir LYonenFrance en souscrivant un abonnement de 5€ par mois :




Lire la suite - Développement durable, l'Europe contente d'elle-même

L'Europe défend ses zones vierges

vendredi 6 février 2009

Les députés européens viennent de voter un texte sur les zones vierges en Europe. 
Le rapport présenté le mardi 3 février 2009 pointe les conséquences sociales et économiques des atteintes à la biodiversité. 

Le rapport définit comme "zones de nature vierge" les secteurs non encore touchés par les activités humaines. En Europe, elles recouvrent seulement 1 % de la superficie du territoire et sont particulièrement fragmentées. On trouve par exemple les plus grandes zones vierges dans le Nord de la Suède et de la Finlande. 

1700 sites Natura 2000 en France
En France, plus de 1 700 sites sont répertoriés "Natura 2000", un réseau européen de sites naturels protégés. Ils couvrent moins de 15 % du territoire français, proportion qui monte à 35 % pour des pays comme la Bulgarie et la Slovénie.

Le rapport contient de nombreuses suggestions visant à considérer les zones de nature vierge comme des ressources précieuses. Il demande d'intégrer la protection de la vie sauvage dans la législation européenne existante, car la protection de la biodiversité, la croissance économique et la création d'emplois ne sont pas incompatibles.

Dans l'Espace économique européen, 185 millions d'hectares sont couverts par des forêts (33 % de la superficie totale). Seulement 5 % de ces forêts sont restées à l'état sauvage (9 millions d'hectares). 13 % des forêts européennes ont été estampillées Natura 2000. 

Le rapport encourage la Commission et les Etats membres à développer une véritable stratégie de protection de ces zones. Elle devrait s'inscrire dans la stratégie globale de lutte contre le réchauffement climatique. Le réseau Natura 2000 devrait être renforcé. Dans ce cadre, les menaces pesant sur des espèces ou des habitats particuliers devraient être clairement identifiées. Enfin, selon les députés européens, "il est fondamental d'encourager, avec toute la prudence nécessaire, le tourisme durable dans les territoires protégés afin de sensibiliser la population aux enjeux environnementaux".
En ce moment sur les sites de LYonenFrance :Renault trucks investira dans son usine de Vénissieux-Suppression de la Taxe Professionnelle, Collomb pleure et Martin rit - L'explosion du chômage en Rhône-Alpes - Antennes relais, Michèle Rivasi (les Verts) satisfaite par la Justice Le peintre Simonnet exclu du Marché de la Création ? - Risques d'avalanche, un appel à la vigilance A Lyon, Antagène teste génétiquement les chiens et les chats-Maladie d'Alzheimer, la France fait bougerl'Europe -Vif intérêt pour le nouveau statut d'Autoentrepreneur -Ski/ Alpinisme : Pierra Menta, le Rendez-vous de l'hiver ! -Plan Fillon, les Verts Rhône critiquent... Gérard Collomb ! - Vient de paraître "Le monde selon Bernard K"de Pierre PéanWonderpoule, la "dure à cuire" du Salon de l'Agriculture -Europe, la modération salariale devient la norme-Woody Allen : "La vie devrait être vécue à l'envers" -Photos : une "manif de droite" pour soutenir la venue de F.Fillon à Lyon-LYonenFrance fait appel au soutien de ses lecteurs -F.Fillon anticipe le remboursement de la TVA au département du Rhône-La "lettre au père Fillon" des élus de Rhône-Alpes -15000 emplois à pourvoir dans le"Train pour l'emploi"Soyez le guide d'un écrivain pour les Assises Internationales du Roman ! -Savoie : les Verts s'opposent aux JO d'hiver-Photos : l'emploi entre en gare de la Part Dieu -
Lire la suite - L'Europe défend ses zones vierges

Pesticides : l'Europe trouve un compromis

vendredi 16 janvier 2009

Désormais, une vingtaine de pesticides dangereux utilisés dans les herbicides, fongicides et insecticides seront interdits dans l'Union européenne (UE).

Les autorisations de 22 substances cancérigènes, toxiques pour la reproduction ou avec des effets perturbateurs sur le système endocrinien ne seront pas renouvelées, sauf lorsqu'aucune alternative n'est possible, en cas de menace sérieuse à la santé des plantes.

Pour le député européenne (stéphanoise) Françoise Grossetête, cet accord est " particulièrement important parce que c'est un accord équilibré qui prend en compte les intérêts de chacun, c'est-à-dire, la protection de la santé du consommateur".
Le consommateur est en effet inquiet dès que l'on parle de pesticides, et soucieux quand il entend que des résidus de pesticides contaminent les fruits, les légumes et les céréales. 
L'objectif de réduction contenu dans l'accord, avec la suppression des substances cancérigènes et génotoxiques, est de protéger l'environnement et la biodiversité, avec la prise en compte du problème des abeilles, protection de l'eau et des sols. 

Les agriculteurs sont aussi pris en compte, du fait de l'harmonisation de la réglementation et de la simplification des procédures. Ils pourront continuer d'utiliser certaines substances, mais avec le souci d'une "agriculture durable". 

L'industrie chimique devra évoluer et  trouver des solutions alternatives. 

Selon Françoise Grossetête, "avec ce texte, on ne pourra plus confondre les notions de danger et de risque. Les pesticides sont évidemment dangereux mais ce sont les modes d'utilisation qui déterminent si ceux-ci représentent un risque pour le professionnel, pour le consommateur et pour l'environnement". 
Il faut donc assurer une bonne formation des professionnels, l'information du grand public, une sorte d'école des bonnes pratiques.
Lire la suite - Pesticides : l'Europe trouve un compromis

Forum : De l´eau et de l´énergie pour l´Afrique

lundi 20 octobre 2008

Une  vingtaine de pays africains participent  au forum de quatre jours, du 21 au 24 octobre à Lyon, sur le thème de "eau et énergie" en Afrique. Cette huitième édidion du Forum Eurafric-Partners est organisée par l´Agence pour le Développement des Entreprises en Afrique. une organisation qui n´a rien d´une ONG. 
La région Rhône-Alpes qui accueille ce forum est selon les organisateurs "la première région productrice d´énergie en Europe", ce qui doit être vrai si l´on compte les centrales nucléaires disséminées sur son territoire.

Les objectifs du millénaire
L´eau et l´énergie font partie des objectifs prioritaires des Nations Unies dans un programme baptisé "Objectifs du millénaire". Cette édition européenne des rencontres associe aussi bien des entrepreneurs de petites et moyennes entreprises que des fonctionnaires européens ou des représentants d´institutions internationales. Le forum qui espère organiser les partenariats est une occasion unique de parler dans un même lieu et sur un temps assez long (quatre jours) de financements, de transferts de technologies et de partenariats internationaux.

Selon le Fonds monétaire international (FMI),  les pays en développement ont besoin de 49 milliards de dollars par an d'investissement dans le secteur de l'eau jusqu'en 2015. Pour la Banque africaine de développement (BAD), le montant des investissements nécessaires dans le domaine de l'eau en Afrique est de 20 milliards de dollars US par an.

Lire la suite - Forum : De l´eau et de l´énergie pour l´Afrique

 
 
 

LYFtv-Environnement