Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé grand lyon

OL land à Décines, les réserves de l'Autorité Environnementale

L’Autorité environnementale (Ae) s’est réunie le 13 avril 2011 pour émettre son avis sur 7 projets dans toute la France, parmi lesquels celui de l'aménagement des accès au Grand Stade de l'Olympique Lyonnais à Décines-Charpieu.

La future implantation sur le site du Montout, du Grand Stade de Lyon, s’inscrit dans un vaste programme qui comprend la réalisation d'un stade de 60 000 personnes et de ses annexes, ainsi qu'un « projet d'accessibilité » dont l'aménagement de l’échangeur n°7 sur la RN 346 fait partie.
L'Ae a rendu son avis sur cette opération, sous maîtrise d'ouvrage de l’État, les autres (création du stade, d'un parking, de deux accès, prolongement du tramway T3) étant soumises à l'avis de l'autorité environnementale locale.
Si l'autorité nationale reconnaît que le dossier est d'une grande clarté dans l'organisation des procédures à réaliser et dans l'articulation des opérations elle estime que "le résumé non techn…

Transport par télécabine : A Givors, les Verts sont amers...

C'est une entreprise de Grenoble, Poma, qui a remporté le marché du tramway aérien de... New York ! L'équipement qui, si l'on en croit  Urbanews, a nécessité seulement neuf mois de travaux, a pris en compte le cadre réglementaire très strict et les infrastructures existantes pour "survoler" de nombreuses voies de circulation.  Ce transport par câble long relie sur 960 mètres deux quartiers éloignés en 3 minutes, avec pour chaque cabine 110 passagers.  Mais comme le dit l'adage, "nul n'est prophète en son pays" et si tous les médias nationaux ont fait état, aux Etats Unis, cette réalisation novatrice et exemplaire d'une société française, les représentants d'Europe Ecologie/Les Verts à Lyon s'indignent que ce moyen de transport « écologique et économique » ait été délaissé par le Sytral sur la commune de Givors.

Alors que les tambours et trompettes des inaugurations résonnent dans le reste du monde, les Verts  rappellent depuis 5 ans, ils…

Rives de saône : le comité de pilotage dévoile son projet

Dans quelques années, les rives de la Saône n'auront plus rien à envier à celles du Rhône. Le grand projet dévoilé par le Président du Grand Lyon Gérard Collomb le 4 mars 2010, propose en effet de les "redessiner, dans l’esprit de poursuivre la reconquête des fleuves, en englobant les quais, chemins de promenade et espaces avoisinants".
Du Val de Saône à la Confluence, en rive droite comme en rive gauche, le projet propose de favoriser une alternance d'usages nature et de moment récréatifs, avec des lieux de pique nique et des parcours sportifs. La pratique d'activités spécifiques (pêche, aviron, barques...) sera encouragée et, comme pour les berges du Rhône, des cheminements piétonniers, des zones de jeux pour les enfants et des "accès à l'eau" seront créés.
Le comité de pilotage, qui a souhaité prendre en compte les spécificités architecturales et historiques de chaque quartier et village traversé, s'est donné pour objectif de créer des parcours…

Eau : baisse du prix et de la consommation

Le Grand Lyon vient de tirer un premier bilan de la révision quinquennale des contrats d'affermage qui le lie avec les sociétés privées Veolia Eau et SDEI.
Une étude mettait en évidence fin 2006 que le contrat de délégation de service public pour la gestion de l'eau, signé dix ans auparavant, méritait d'être "rééquilibré". Dans ce rapport, le Grand Lyon notait que le prix de l'eau était trop élevé et la rentabilité des compagnies trop importante.

Un accord amiable pour faire baisser les factures Après négociations, le Grand Lyon a obtenu gain de cause avec une baisse du prix de l'eau significative de 16% (soit un peu plus de 28 centimes d'Euro par m3).

Un premier bilan permet de dire aujourd'hui que cette baisse du prix de l'eau a entraîné, en moyenne, pour chaque abonné usager, un gain d'environ 58€ depuis le 1er janvier 2008. Dans un communiqué, le Grand Lyon "se félicite que ses négociations avec les fermiers profitent aujourd'hui …