Affichage des articles dont le libellé est grands projets. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est grands projets. Afficher tous les articles

OL land à Décines, les réserves de l'Autorité Environnementale

samedi 23 avril 2011

L’Autorité environnementale (Ae) s’est réunie le 13 avril 2011 pour émettre son avis sur 7 projets dans toute la France, parmi lesquels celui de l'aménagement des accès au Grand Stade de l'Olympique Lyonnais à Décines-Charpieu.

La future implantation sur le site du Montout, du Grand Stade de Lyon, s’inscrit dans un vaste programme qui comprend la réalisation d'un stade de 60 000 personnes et de ses annexes, ainsi qu'un « projet d'accessibilité » dont l'aménagement de l’échangeur n°7 sur la RN 346 fait partie.

L'Ae a rendu son avis sur cette opération, sous maîtrise d'ouvrage de l’État, les autres (création du stade, d'un parking, de deux accès, prolongement du tramway T3) étant soumises à l'avis de l'autorité environnementale locale.

Si l'autorité nationale reconnaît que le dossier est d'une grande clarté dans l'organisation des procédures à réaliser et dans l'articulation des opérations elle estime que "le résumé non technique trop lourd de l’ensemble du programme est à regretter".

Les recommandations de l'Ae ont porté sur plusieurs points à étayer :

"la justification du choix du programme retenu par rapport aux autres sites envisagés,  la conception du dispositif d'accessibilité au stade, qui paraît fragile au regard des risques de congestion,  l'analyse des coûts collectifs des pollutions et des nuisances, et des avantages induits par le programme,  l'extension de l'urbanisation dans le « V-Vert », site d’intérêt paysager dont la préservation était recherchée au titre de la trame verte".

Gilles Roman
(redaction@LYonenfrance.com)



http://www.wikio.fr




BlogBang
Lire la suite - OL land à Décines, les réserves de l'Autorité Environnementale

La liaison A 89 / A6 fonctionnera en 2015 !

mardi 14 septembre 2010

Pour Jacques Gérault, préfet de la région Rhône-Alpes, cela ne fait plus aucun doute : la liaison autoroutière A89 / A6 sera "sur les rails" en 2015. Le calendrier du projet permet selon lui de prévoir la validation  par le Ministère et saisine de l'autorité environnementale début 2011, le décret d'utilité publique, après enquête préalable, courant 2012, le démarrage des travaux début 2014 et la mise en service fin 2015.
Le Préfet, qui  a réuni le lundi 13 septembre 2010 les élus concernés par le projet, assure que la qualité de la liaison  est essentielle pour assurer, dans de bonnes conditions et sans aggravation des problèmes de congestion et de sécurité, la continuité entre l’autoroute A89, actuellement en cours de travaux et dont la mise en service est prévue en 2012, et l’autoroute A6, au Nord de Lyon.

Après le rejet d'un premier projet par le Conseil d’État, qui avait considéré que la procédure d’enquête était entachée d’irrégularités, la décision avait été prise de ne pas prendre le décret. Mais le 29 juin dernier, le ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer  Jean Louis Borloo, a décidé de donner un coup d'accélérateur à ce projet et, sans attendre les décisions sur le Contournement Ouest de Lyon (COL), de relancer la procédure de déclaration d’utilité publique, en s'appuyant sur ce même projet initial de liaison directe, tel qu’il avait été présenté au Conseil d’État.

Cette solution serait donc la seule qui  réponde aux besoins d’écoulement des trafics et permette de réduire le délai entre l’ouverture de l’A89 et la réalisation de la continuité avec l’A6.

Conformément au code de l’environnement, l’avis de l’autorité environnementale du conseil général de l’environnement et du développement durable sera recueilli au préalable de la nouvelle enquête. Les maires des communes directement concernées par le tracé (Dardilly, La Tour de Salvagny, Limonest, Dommartin et Lissieu) les parlementaires du Rhône, les représentants des présidents du Conseil régional, du Conseil général et du Grand Lyon ainsi que les représentants des chambres de commerce et d’industrie ont été informés lors de la réunion du 13 septembre des points d’actualisation du dossier qui sont actuellement en cours d’étude.

 "Ne pas favoriser les trafics pénétrants dans la ville de Lyon"
Ces points concernent notamment, assure la Préfet,  "la réduction d’emprise des échangeurs pour en limiter l’impact, la recherche de solutions pour ne pas favoriser les trafics pénétrant dans Lyon, ainsi que la requalification environnementale des sections des RN 7 et RN 489 qui font partie du projet (dont aménagements paysagers et protections contre le bruit)".

Un dispositif complet de concertation se met en place dès cet automne : le Directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement poursuivra les réunions avec chaque commune concernée et le Conseil général d’ici la fin octobre, et une concertation plus large avec le public sera organisée conformément à l’article L.300-2 du Code de l’urbanisme à partir du mois de décembre.

Enfin, entre la mise en service de A 89 et celle de la liaison A 89-A6 des mesures transitoires devront permettre de réduire les impacts de l'augmentation de trafic. Des aménagements localisés seront étudiés en partenariat avec les gestionnaires de voiries : État, Conseil Général, Grand Lyon, communes, concessionnaires autoroutiers.

Gilles Roman
http://www.wikio.fr
 Partager sur facebook



BlogBang

Lire la suite - La liaison A 89 / A6 fonctionnera en 2015 !

Projets urbains : le Grand Lyon se paye une TV institutionnelle

lundi 16 mars 2009

Quels sont les projets urbains pour les années à venir dans le Grand Lyon ? Nous sommes souvent revenus sur ce sujet dans les sites de LYonenFrance ici ou
Dans ce reportage institutionnel financé par Only Lyon, David Kimelfeld, Vice Président du Grand Lyon chargé du développement économique, décrit les projets en cours dans les quartiers de la Part Dieu, de Gerland, de la Confluence ou encore du Carré de Soie. 



Vous avez désormais la possibilité de soutenir LYonenFrance en souscrivant un abonnement de 5€ par mois :


En ce moment sur les sites de LYonenFrance: Le Conseil général du Rhône vote plus de 600000€ de nouvelles aides aux vins du Beaujolais "Grand Ecart", la chronique Rugby de Romain Blachier - Le décès d'Alain Bashung, chanteur mais aussi formidable acteur Rhône-Alpes attire les investissements internationaux - Vient de paraître : "Théâtre des Jeunes Années, une scène de conquête et d'innovation" - Le "périple Facebook" passera aussi par Lyon - Nouveau : la carte enfant famille, dès le premier enfant ! - Karim Benzema : "Je reste à Lyon" - A Bron, des rencontres scientifiques consacrées à l'audition -La France ne dépiste plus la surdité des nouveaux nés - Recherche : "L'Europe gaspille des Milliards d'€uros dans des projets déjà financés" Volvo accepte finalement le prêt français pour Renault Trucks -L'expédition "Cape to cape" traverse la Russie - La montagne et l'environnement au Mondial des métiers, du 19 au 22 mars 2009 MIPIM, jamais deux sans trois... tours - Spectacles "1000 choeurs pour un regard" dans toute la France - Tony Parker nommé Vice-Président de l'ASVEL -
Lire la suite - Projets urbains : le Grand Lyon se paye une TV institutionnelle

Avec "Millénaire3", le Grand Lyon veut observer son développement

jeudi 18 décembre 2008

"Un regard optimiste et dynamique sur l’avenir peut nous inciter à considérer le réchauffement climatique comme une opportunité pour l’agglomération lyonnaise"

Le Grand Lyon souhaite se présenter comme un "pôle international de compétence en sécurité sanitaire" . La réussite du salon Pollutec l'a montré : la lutte contre le réchauffement climatique peut devenir une opportunité de développement du secteur économique des "clean-tech" (voir article sur LYon-Economie.fr) .
Mais si l'économie peut être un moteur, le plus important est sans doute la philosophie de vie que la collectivité veut proposer à ses citoyens. Adapter la ville pour qu’elle reste vivable, même quand il fait chaud, c'est le défi qui est lancé aux politiques et aux aménageurs.
D'après Millénaire3, le secteur prospective du Grand Lyon, le réchauffement climatique, particulièrement sensible en milieu urbain dense et minéral, questionne les grandes agglomérations de multiples façons : sur le plan sanitaire, il est avéré que la capacité de résistance de tout un chacun à la chaleur est meilleure lorsque l’on est en bonne forme, et que certaines populations sont donc plus vulnérables que d’autres.

Dans le domaine environnemental, le réchauffement climatique ne fait pas naître de nouveaux types de risques, mais pourrait se traduire par des épisodes violents plus fréquents : coups de vents, fortes précipitations… Avec à la clé des risques d’effets dominos pouvant se traduire par des catastrophes inédites.
Alors comment se préparer à des scénarios non connus ? Forts de ces éléments, de nombreux scientifiques plaident aujourd’hui pour que se développent les recherches et les études épidémiologiques à l’échelle régionale. En effet, si les scénarios globaux sont à peu près connus, la question de savoir comment le réchauffement climatique se manifestera concrètement à Lyon et en Rhône-Alpes reste très ouverte.

Le site propose de télécharger l'agenda santé sur "Ville, Santé et réchauffement climatique"

Les prochains événements soutenus par Millénaire3 en matière de gestion de l'environnement :
Du 9 octobre au 29 mai 2009
Responsabilité des élus et enjeux de l'aménagement durable
Du 1 au 31 décembre 2008
L’Eco-citoyenneté
Du 2 au 20 décembre 2008
Biodiversité et jardin, alternatives aux pesticides
Du 2 décembre au 27 février 2009
Mercredis de l'environnement
Du 2 décembre au 2 février 2009
Conférences du CORA
Du 7 au 21 décembre 2008
Marché Bio au Grand Parc Miribel-Jonage
Du 6 décembre au 7 février 2009
Journées Eco-volontaires organisées par le CORA
Du 20 au 22 février 2009
Salon Primevère
Du 2 au 4 octobre 2009
Fair Trade in Europe
Le 9 octobre 2009
Assainissement et micropolluants : sources - impacts - maîtrise"
Le 3 novembre 2009
Rencontres Education (eau/santé), les micropolluants


Lire la suite - Avec "Millénaire3", le Grand Lyon veut observer son développement

 
 
 

LYFtv-Environnement