Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé région

La région s'engage sur un plan de prévention des risques technologiques

En Rhône-Alpes, 77 sites industriels sont classés à haut risque technologique, c’est-à-dire présentant des risques majeurs pour la population et les installations avoisinantes en cas de dysfonctionnements. Les plans de prévention des risques technologiques (PPRT) ont pour objectif de concilier activité économique et emploi, sécurité des biens et des personnes, qualité de l’environnement et aménagement du territoire, autant de compétences et d’objectifs du Conseil régional. 
Depuis 2012, les PPRT font l’objet d’un cadre législatif, régissant notamment la répartition, des charges entre l’Etat, les exploitants des sites et les collectivités concernées. En effet, les plans peuvent prévoir des mesures foncières d’expropriation, des mesures de renforcement du bâti ou encore d’amélioration des process industriels.  Alain CHABROLLE, Vice-président à la santé et à l’environnement, a souligné lors de la réunion de l'Assemblée Régionale le 25 octobre 2013 que « Le Conseil régional, très attac…

Les Baronnies provençales, un nouveau Parc Naturel en Rhône-Alpes

L'Assemblée régionale de Rhône-Alpes a acté, lors de sa séance du 12 juillet 2012, la création du parc Régional des Baronnies Provençales dans le pays drômois.  Après l’enquête publique qui s’était déroulée du 20 juin au 22 juillet 2011 et l’avis sans réserve rendu par la commission d’enquête, le projet définitif de charte du Parc naturel régional a été adopté par la majorité des collectivités locales concernées. Les deux conseils généraux de la Drôme et des Hautes-Alpes, 12 communautés de communes sur 14, 6 villes-portes sur 7 et 86 communes sur 130, soit 77,4% des habitants du territoire ont souhaité la création de ce PNR.  La Région Rhône-Alpes, responsable de la procédure officielle de création du parc (le périmètre s’étendant aussi sur PACA), a approuvé le projet de charte constitutive et a sollicité, par cette délibération, le classement de ce territoire en Parc naturel régional par le Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, pour une durée de 12 ans…

Région Rhône-Alpes, la montagne toujours aussi belle en 2040 ?

La Région vient de de lancer une démarche prospective et participative avec les jeunes Rhônalpins sur le thème de la montagne.  Représentant 70% du territoire et 3 massifs aux réalités multiples (Jura, Alpes et Massif central), la montagne en Rhône-Alpes constitue un enjeu majeur. Face au changement climatique, aux ressources disponibles et à la fragilité des économies montagnardes, la pertinence du modèle de développement actuel pose question.   Pour Jean-Jack Queyranne, le Président de la Région Rhône-Alpes, qui a présenté ce projet baptisé "Montagne 2040"  le 27 janvier 2012, "Il est nécessaire et urgent de repenser dès aujourd’hui le développement des territoires de montagne". "Le modèle actuel, celui qui s’est imposé dans les années 60, a atteint ses limites. " Autour des thèmes Création de richesses en montagne et Projets de vie en montagne,  cette démarche prospective et participative innovante, à partir du regard des jeunes a pour but de créer les co…

Tourisme, le beaujolais, nouvelle destination des... lyonnais !

Un village de provence ? Non, il s'agit tout simplement de Trévoux, à la limite du Beaujolais et de la Dombes, qui vient de réaménager ses berges de Saône et dont le dynamique Office du Tourisme a obtenu le référencement dans le guide Michelin des "100 plus Beaux Détours de France" (à commander ou télécharger gratuitement ici).
D'après une étude de l'Ipsos rendue publique par le Comité Régional du Tourisme, les tendances de fréquentation évoluent rapidement en Rhône-Alpes et l'effort consenti par les professionnels commence à donner des fruits.  Bien que dépourvu de "pont" cette année, le mois de mai 2011 a été marqué par une reprise de l'activité :  52% des professionnels font état d’une bonne fréquentation (contre 44% en mai 2010) Si les établissements de montagne ont connu, du fait d'un faible enneigement, quelques mois difficiles, le tourisme "urbain" - autour de Lyon - a bénéficié de la multiplication des salons et les zones de …

Sept conseillers pour l'environnement au Conseil économique et social Rhône-Alpes

La loi du 12 juillet 2010 a modifié la dénomination du Conseil économique et social en Conseil économique, social et environnemental et introduit dans le 3ème collège, en outre, des représentants des associations et fondations agissant dans le domaine de la protection de l'environnement ainsi que des personnalités qualifiées en raison de leur compétence en matière d'environnement de développement durable. Un arrêté a ajouté un siège désigné par la Fédération régionale des chasseurs de Rhône-Alpes. Sept nouveaux membres ont donc été désignés dans le collège III "représentants des organismes et associations qui participent à la vie collective de la région et représentants des associations et fondations agissant dans le domaine de la protection de l'environnement et personnalités qualifiées, choisies en raison de leur compétence en matière d'environnement et de développement durable"
Les nouveaux membres sont:
Michel LUSSAULT, représentant le PRES Université de …

La région Rhône-Alpes met en place sa politique de l'environnement

L'une des priorités de Rhône-Alpes, "première région chimique de l'Europe", selon son Vice-président Alain Chabrolle, est de favoriser l'élimination des Déchets Dangereux. Chaque année, plus de 620 000 tonnes de déchets dangereux sont produites. Il s’agit de prévenir la production de déchets à la source, mais aussi de favoriser la collecte et le traitement  des déchets existants en les valorisant ou en les éliminant.  Cette gestion est difficile. C’est pourquoi le Conseil régional vient de voter (à l'unanimité) un Plan Régional d’Elimination des Déchets Dangereux (PREDD). Sur dix ans, l’objectif sera donc de réduire de 17 % le volume des déchets dangereux à stocker pour arriver à 150 000 tonnes en 2020.
Le Plan Climat Régional climat énergie a pour objectif  de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. La région Rhône-Alpes mettra en place un atelier citoyen sur le sujet et a prévu de travailler dans cet objectif sur l’organisation et le …

Visites guidées des réserves naturelles de Rhône Alpes

Pour faire découvrir la richesse du patrimoine rhônalpin, qui concentre des espèces végétales ou animales rares et protégées, neuf Réserves Naturelles Régionales s'ouvrent au public pour des visites guidées le samedi 2 octobre 2010.

Avec 22% du territoire rhônalpin considéré comme « espace naturel remarquable », Rhône- Alpes possède une biodiversité exceptionnelle. Afin de la protéger, la Région a mis en place, dès juillet 2006, une politique de préservation du patrimoine naturel qui a pour objectif de construire un réseau régional des espaces préservés basé entre autres sur des contrats biodiversité qui concernent des sites présentant une biodiversité d’intérêt régional, peu ou pas protégés, une cartographie des corridors biologiques qui permettent aux espèces animales de se déplacer librement et en toute sécurité d'un territoire à l'autre (3 corridors font déjà l’objet d’un programme de restauration soutenu par la Région). En 2010, la Région consacre 4,7 M€ à la préservati…

La carte OuRA de la région Rhône-Alpes primée au salon européen des Transports

Ce jeudi 10 juin 2010, la Région Rhône-Alpes a été primée aux « Talents de la Mobilité », en clôture du premier salon européen des acteurs du transport public et des modes de déplacements durables. Prix réservé aux meilleurs professionnels européens de la mobilité, ce « Talent de la Mobilité » récompense cette carte à puce lancée en 2005 par la Région et les autorités de transports grenobloises, qui s’est depuis imposée comme la billetterie unique de transport en Rhône-Alpes et permet l’accès à l’ensemble du réseau TER de la région et aux principaux réseaux de transports urbains (Lyon avec le SYTRAL, Grenoble avec le SMTC, Valence avec Valence Major, Genève et la communauté UNIRESO, et à l’automne 2010 Saint-Étienne avec Saint-Étienne Métropole). 
Hormis l’Île-de-France, régie par des textes spécifiques, le projet de Rhône-Alpes se distingue par sa facilité d’utilisation et son échelle de déploiement. En 2010, « OùRA ! » compte environ 130 000 utilisateurs. Les voyageurs peuvent bénéfic…

La liaison fluviale Saône-Moselle avance à Lyon

Grenelle de l'environnement : la Région Rhône-Alpes a accueilli le jeudi 19 novembre 2009 le "comité de pilotage des études d’opportunité" de la liaison fluviale Saône-Moselle.
Cette liaison fait partie des grands projets d’infrastructure qui sont inscrits dans la loi "Grenelle 1". L'étude technique et environnementale vient compléter l'étude d'opportunité socio-économique réalisée en 2005 ( bureau d'études CATRAM) qui a conclu à un trafic sur le futur canal de 15 Millions de tonnes à l'horizon 2025 ! Cette étude, réalisée par les bureaux d'études Egis-eau et Egis-structures et environnement, a pour objectif de s'assurer de la faisabilité d'un canal à grand gabarit entre Saint-Jean-de-Losne et Neuves-Maisons, canal de connexion entre deux bassins fluviaux nécessitant le franchissement de la ligne de partage des eaux. Un projet qui traversera quatre régions
La zone d'étude de 13 000 km2 concerne six départements et quatre région…

Drôme : une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy

Le Président de la République Nicolas Sarkozy est attendu dans la Drôme le 3 mars 2009. Les élus de ce département se sont associés avec le Président de la Région Rhône-Alpes pour l'interpeller dans une "lettre ouverte" sur le projet de création du Pôle scientifique et technologique en écotoxicologie et toxicologie environnementale de Rovaltain.


Outre Jean-Jack QUEYRANNE, les signataires de cette lettre sont Didier GUILLAUME, Président du Conseil général de la Drôme, Gabriel BIANCHERI, Député Maire de Hauterives et Conseiller général de la Drôme, et Jean-Marie BUSSEUIL, Président de la Chambre de commerce et d’industrie de la Drôme




Vous avez désormais la possibilité de soutenir LYonenFrance en souscrivant un abonnement de 5€ par mois :



En ce moment sur les sites de LYonenFrance :"Patch", quand Google investit dans le journalisme citoyen hyperlocal - B. Soulage : "Ras le bol du travail de RFF"- Economie, des raisons d'espérer- A Milan, une réunion des…

Une casse dans le lycée de Bourg en Bresse

Le lycée des métiers de l’automobile Gabriel Voisin (Bourg-en-Bresse, Ain) vient de mettre en place une filiére de "déconstruction automobile". Les véhicules en fin de vie ne pouvant être remis qu'à des démolisseurs agréés ou à des centres de regroupement créés par les producteurs, les lycées des métiers de l’automobile étaient dans l’impossibilité de récupérer des véhicules hors d’usage comme supports pédagogiques.
Pour pallier ces difficultés, la Région Rhône-Alpes, l’Académie de Lyon et la société INDRA, ont proposé un dispositif innovant : le groupe INDRA va mettre gracieusement à la disposition des lycées des véhicules qui seront utilisés comme support pédagogique puis elle les récupérera pour en assurer la déconstruction. Six lycées professionnels de l'automobile concernés Le Recteur de l'académie de Lyon Roland DEBBASCH a signé avec Jean-Jack QUEYRANNE, Président du Conseil régional Rhône-Alpes et Anick KADOCHE, Directrice de cette société, une "Conventio…

Développement durable : le PIB ne mesure pas tout !

Les Assises nationales pour le développement durable organisées par l'ARF (Association des Régions de France) se dérouleront cette année à Lyon les 19, 20 et 21 janvier 2009.
Organisées dans des sites "éclatés" (Transbordeur, Opéra, Plateforme, Chapelle de la Trinité, Bourse du Travail) ces Assises 2009 auront pour thème "Trouvons la richesse, qu’est-ce qui compte vraiment pour vous ? ".

En partant de la phrase de Robert Kennedy"le PIB mesure à peu près tout, sauf ce qui rend la vie digne d'être vécue" , le vice Président (Verts) de la Région Rhône Alpes Didier Jouve indique qu'il s'agit de montrer "combien l'actualité marquée par la crise financière et le retour des démocrates aux Etats Unis peut créer des opportunités pour faire progresser la prise en compte du "développement durable". Les nouveaux défis planétaires : la "finitude" et l'irréversibilité. Selon lui, l'Humanité est placée devant deux défis p…

L'éducation à l'environnement au menu du Conseil Régional

La Région Rhône-Alpes, qui est dirigée par une alliance "gauche plurielle" comprenant des élus écologistes, a décidé au cours de sa dernière session de développer des actions pédagogiques en faveur de l'éducation à l'environnement.
"Si l’éducation à l’environnement reste absolument nécessaire, l’urgence écologique impose de promouvoir des pratiques et des comportements respectueux de l’environnement", indique le communiqué de la Région. Pour favoriser l’écocitoyenneté (à l’échelle individuelle) et l’écoresponsabilité (à l’échelle collective), 3,5 M€ seront annuellement consacrés à cette nouvelle politique "pour conduire des campagnes pédagogiques, soutenir des initiatives en faveur de l’écoresponsabilité et favoriser la structuration des acteurs et actions régionales".
Au-delà du soutien à ses partenaires, la Région poursuivra l’appel à projets « Objectif Terre », qui permet chaque année la réalisation de plus de 200 projets d’éducation à l’environn…

Grenelle de l'environnement : les Régions ne montent pas dans le train

Passé quelque peu inaperçu dans le contexte de la crise économique, le débat à l'Assemblée Nationale sur le Grenelle de l' environnement s' est ouvert mercredi 8 octobre. Le Président de la Région Rhône-Alpes Jean Jack Queyranne nous a fait parvenir le texte de son discours prononcé à l'ouverture de cette importante session parlementaire. Selon lui, les espoirs suscités par la démarche ont été déçus et "les lobbys qui veulent détricoter les engagements du Grenelle ont trouvé une écoute favorable dans les rangs de la majorité" : "Je peux en témoigner, en tant que représentant des Régions, le Grenelle de l’Environnement a suscité beaucoup d’espoirs. La démarche était inédite et l’exercice réussi. Il fallait répondre à l’urgence écologique, en mobilisant les forces vives de notre pays autour de propositions partagées. Le consensus qui en a résulté a fait l’objet d’engagements fermes de la part du Président de la République.
Un an après, vous nous proposez de t…