Affichage des articles dont le libellé est salons. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est salons. Afficher tous les articles

Une Université de l'Environnement à Lyon

mercredi 3 juin 2009


L'Université d'Eté de l'Environnement se déroulera les 30 septembre et 1er octobre à l’Espace Tête d’Or de Villeurbanne.
Cette quatrième édition de l'Université d’Eté de l’Environnement est organisée par l’APPEL (Réseau Eco-entreprises Rhône-Alpes) et soutenue par de nombreux partenaires publics et privés.

L'ambition des organisateurs est "de favoriser les échanges entres les différentes parties prenantes du secteur et encourager la valorisation de leurs actions autour de thèmes scientifiques, techniques, sociétaux et économiques".

Cet événement, organisé tous les deux ans, est un espace de rencontre entre les industriels, les collectivités, les entreprises, les chercheurs et les scientifiques. Au cours de ces journées, l'idée est de mette en avant des savoir-faire et des éco-technologies au niveau régional, national et international, de créer des synergies entre les "éco-acteurs" pour favoriser la naissance de projets collaboratifs et d'aider au développement de la performance environnementale et économique des participants.
Un pôle environnement du territoire
Le programme de l’Université d’Eté de l’Environnement s’articule autour de 4 modules :
- Eco-manager- Eco-produire- Eco-construire- Eco-aménager
Chaque module comprend un certain nombre d’ateliers pour vous permettre de débattre sur les sujets environnementaux, d’échanger autour de bonnes pratiques... Un village des éco-entreprises sera également proposé pour permettre à une trentaine d’entreprises adhérentes de l’Appel et aux collectivités, la tenue de rendez-vous professionnels afin de présenter leurs services, expertises, innovations et produits.
Vous avez désormais la possibilité de soutenir LYonenFrance en souscrivant un abonnement de 5€ par mois :





Lire la suite - Une Université de l'Environnement à Lyon

Wonderpoule, la "dure à cuire" du Salon de l'Agriculture

mardi 3 février 2009

En observant la coquille d’un oeuf, on peut connaître la vie de la poule qui l’a pondu : c’est le message de Wonderpoule, une super-héroïne ailée, mascotte de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF). 




Déterminée à informer les consommateurs sur les véritables conditions d’élevage des poules pondeuses, Wonderpoule prendra sous son aile les visiteurs du Salon de l’Agriculture (Hall 1, stand A7), pour les aider à distinguer les oeufs issus de poules en cages de ceux de poules élevées en plein air, en traduisant un étrange code imprimé sur l’oeuf.

Une alternative au mal-être des poules en cages : les oeufs de plein air
Aujourd’hui, la majorité des oeufs vendus en France provient d’élevages industriels de type hors-sol. Les poules y sont parquées dans des cages exigües, dans lesquelles elles disposent d’une surface équivalente à une page de format A4. Plus de 200 000 oiseaux s’entassent parfois au sein d’une même exploitation. 
Stress, détresse comportementale ou membres cassés constituent l’ordinaire de 36 millions de poules confinées chaque année. En France, une proportion encore trop faible (15%) des oeufs commercialisés sont issus d’élevages en plein air. L’accès à un parcours extérieur et herbeux satisfait pourtant aux besoins comportementaux des poules : exploration, fouille du sol, picorements, bains de poussières... 
Or, de nombreux sondages d’opinion témoignent de la préférence des consommateurs pour les modes d’élevage sans cage (1). Ces attentes obtiennent les faveurs d’un nombre croissant d’enseignes de la distribution et de l’agroalimentaire en Europe, qui s'engagent à renoncer aux oeufs de poules élevées en batterie (2).

Consommateurs : acheter responsable et agir pour le bien-être des poules d’élevage, c’est possible !
Un moyen simple : déchiffrer le code (3) inscrit sur chaque coquille et privilégier les oeufs issus de poules élevées en plein air, ou au sol. Depuis 2004, les oeufs vendus en supermarchés ou en vrac sur les marchés présentent un code sur leur coquille, véritable révélateur des conditions d’élevage de la poule.
Si cette codification était mieux connue du consommateur, ce dernier aurait la possibilité d’arbitrer ses critères d’achat en connaissance de cause et favoriser l’achat d’oeufs produits dans des conditions plus respectueuses du bien-être animal.
" La signification de ce code est encore méconnue des consommateurs français, et pour cause : emballages racoleurs ou scènes champêtres désorientent souvent le consommateur et l’induisent en erreur sur les conditions de vie réelles des poules. La mention "oeufs de poules élevées en cage", obligatoire elle aussi sur les boîtes concernées, figure souvent en trop petits caractères sur un côté de l’emballage" indique Johanne Mielcarek, chargée de campagnes à la PMAF.

Forte de ce constat, la PMAF et Wonderpoule ont entrepris une vaste campagne de pédagogie et d’éducation à travers toute la France. Rendez-vous au Salon International de l’Agriculture pour découvrir comment contribuer simplement et efficacement à améliorer les conditions d’élevage des poules pondeuses.
--------------------------------------------------------------------------------
(1) Eurobaromètre portant sur les attitudes des consommateurs vis-à-vis des animaux d’élevage, 2005 et 2006. Enquête L Harris, 2007. Sondage Dialego AG, 2008.
(2) En Allemagne, Autriche, Belgique, Hongrie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse, de grandes chaînes de distribution ont cessé la vente d’oeufs de poules élevées en batterie.
(3)
0 = oeufs de poules élevées en plein air et en agriculture biologique
1 = oeufs de poules élevées en plein air
2 = oeufs de poules élevées au sol
3 = oeufs de poules élevées en cage
Plus d'informations sur le  site Internet (Protection mondiale des animaux de ferme) : http://www.pmaf.org 

En ce moment sur les sites de LYonenFrance :Plan Fillon, les Verts critiquent... Gérard Collomb ! Europe, la modération salariale devient la norme - Woody Allen : "La vie devrait être vécue à l'envers" Photos : une "manif de droite" pour soutenir la venue de F.Fillon à Lyon - LYonenFrance fait appel au soutien de ses lecteurs -Vidéo, la réaction de Jean-Jack Queyranne aux mesures annoncées par le CIACT - Plan de relance, les ministres ne font pas dans la démesure - F.Fillon anticipe le remboursement de la TVA au département du Rhône- La "lettre au père Fillon" des élus de Rhône-Alpes -Soldes, une première quinzaine de janvier positiveCommission Balladur, la Région fait un voeu - 15000 emplois à pourvoir dans le"Train pour l'emploi"La fondation Danielle Mitterrand réagit fortement aux attaques diffusées par France Inter-Hippolyte Girardot remet un "prix de l'adaptation cinématographique" en Rhône-Alpes -"Femmes contre les intégrismes" publie le guide"Madame, vous avez des droits !" Une casse dans le lycée Gabriel Voisin de Bourg en Bresse -Trois paires d'As pour les lions du sport !-RSA, Martin Hirsch prend de l'assurance- - Soyez le guide d'un écrivain pour les Assises Internationales du Roman ! -Savoie : les Verts s'opposent aux JO d'hiver- Les amis de Ségolène Royal gardent "l'espoir à gauche" HCL, il y a urgence à l'hôpital !- Le crédit municipal, une autre option de vente aux enchêres-
Lire la suite - Wonderpoule, la "dure à cuire" du Salon de l'Agriculture

Développement durable : le PIB ne mesure pas tout !

vendredi 9 janvier 2009

Les Assises nationales pour le développement durable organisées par l'ARF (Association des Régions de France) se dérouleront cette année à Lyon les 19, 20 et 21 janvier 2009.

Organisées dans des sites "éclatés" (Transbordeur, Opéra, Plateforme, Chapelle de la Trinité, Bourse du Travail) ces Assises 2009 auront pour thème "Trouvons la richesse, qu’est-ce qui compte vraiment pour vous ? ".

En partant de la phrase de Robert Kennedy "le PIB mesure à peu près tout, sauf ce qui rend la vie digne d'être vécue" , le vice Président (Verts) de la Région Rhône Alpes Didier Jouve indique qu'il s'agit de montrer "combien l'actualité marquée par la crise financière et le retour des démocrates aux Etats Unis peut créer des opportunités pour faire progresser la prise en compte du "développement durable".
Les nouveaux défis planétaires : la "finitude" et l'irréversibilité.
Selon lui, l'Humanité est placée devant deux défis particulièrement importants : depuis quelques années, nous sommes arrivés dans "un monde fini" (il n'y a plus de grands territoires à découvrir ou à conquérir mais il y a un espacve à gérer) et surtout l'Homme a acquis la possibilité de procéder à des changements irréversibles (problèmes liés à la génétique, la bio-éthique etc...) !

Le développement durable n’est plus une question de spécialistes.
Un sondage réalisé pour l'occasion par IPSOS montre que 97% des français ont entendu parler du concept de développement durable et que dans la majorité des cas ils l'associent au mieux vivre, à la prise en compte des thèmes écologiques et au partage.


Un public actif plutôt que passif, des animations interactives.
Les participants au forum sont invités à s’exprimer et à être curieux. Ils peuvent suggérer des idées, présenter des projets de développement durable, et les soumettre à « spéculation » lors de la bourse aux projets. Cette façon de faire « comme à la bourse » doit permettre "de manière décalée et ludique" de faire réfléchir aux mécanismes de la finance tout en donnant à ceux qui le souhaitent l’opportunité de présenter leur projet.
Des lycéens investiront les Assises pour la rédaction d’articles avec l’association Jets d’encre. Ces équipes de journaux de lycées rhônalpins réaliseront pendant les Assises un journal par jour, en direct de la salle de la Corbeille du Palais du Commerce (rue de la République).
Spectacles vivants, projections de documentaires, expositions, web-tv… Autant d’animations où le public est invité à être partie prenante.






En ce moment sur les sites de LYonenFrance : LYon-Politique -Vénissieux renouvelle ses conseils de quartier - LYon-Economie:Salon de l'Etudiant, bien choisir son orientation - L'agenda de janvier de la Chambre de Commerce et d'Industrie - Locaux commerciaux, de l'importance du dossier technique amiante- LYon-Sports : Face à Concarneau, "l'amertume" de l'Olympique lyonnais -LYon-Nature.fr :Primevère, le salon de l'écologie et des alternatives-Automobiles : essence, hybride ou tout électrique ? - LYon-Actualités: Autrans 2009, blogueurs, réseaux sociaux et savoirs collectifs - Michel Mercier : "Bayrou est bien plus à droite que moi!" -UNEDIC, la CFDT signe l'accord - LYon-Panoramas.fr : Avec la Croq'Oisans, l'été est déjà dans les têtes ! -LYon-Météo : Des recommandations sanitaires en période de Grand froid - Lyon a froid, l'OL s'enrhume ! -

Lire la suite - Développement durable : le PIB ne mesure pas tout !

Primevère, le salon de l'écologie et des alternatives

jeudi 8 janvier 2009

A Lyon, depuis 1986, le salon Primevère offre une bonne occasion de s'informer et de développer des idées et des rencontres "autour de l'écologie et des alternatives".
Cette année encore, Primevère attend quelques 450 exposants (dont 150 associations, 150 producteurs bio) et de nombreuses conférences et ateliers. Le salon nese limite pas à l'environnement et à la nature, mais traite aussi de thèmes aussi variés que l'alimentation et la santé, l'éducation différente, la non-violence, les relations Nord-Sud, l'habitat et l'énergie, le jardinage...
14 000 m2 sur lesquels les 30 000 visiteurs trouveront un lieu de restauration, un vaste espace enfants, une librairie, des expositions, des vidéos, un chapiteau dédié aux métiers écolos et alternatifs et, bien sûr, des salles de conférences et des exposants.

Au programme cette année :
• 450 EXPOSANTS (dont 60 nouveaux)
alimentation, artisanat, défense animale, énergies, enfants, environnement, habillement, habitat, hygiène-santé, jardinage, librairie-presse, loisirs, mouvements non violents, mouvements sociaux, relations Nord-Sud, transports
• CONFÉRENCES, EXPOSITIONS ET ANIMATIONS
sur le thème 2009 “Vivre l’écologie”
• 10 conférences et 10 “tranches de vie”
• 10 ateliers de savoirs-faire
• café-tricot Créer avec du fil naturel par L’ATELIER et Jardin d’Eden

sur l’actualité de l’écologie et des alternatives
• 20 conférences et films
• un salon de la BD avec une dizaine de dessinateurs
• exposition Les fleurs de Tchernobyl en présence des Dessin’acteurs
• exposition Changements climatiques de Greenpeace

sur la construction écologique
• exposition/animation Contruction en paille et enduits
réalisée par Les compaillons et Matériaux Naturels de France
• exposition Objectif passif : vers des maisons zéro énergie
réalisée par le CAUE d’Isère animée par l’espace Info Energies

sur les métiers de l’écologie et des alternatives
10 débats avec des professionnels et des écoles

sur la communication
• le numérique libre : 10 conférences et
un espace de démonstration coordonnés par l’ALDIL
• un studio radio : 3 jours d’interviews avec la
Confédération des Radios Associatives de Rhône-Alpes

sur l’agriculture et l’alimentation bio
• un espace d'information et d'échange avec CORABIO,
Nature et Progrès et le Mouvement d’agriculture biodynamique
• 10 conférences gérées par CORABIO

avec une bourse à vélos, un troc de graines , des ateliers et un espace d’accueil coordonnés par l’association La Cause des parents, un espace enfants (4-12 ans) , un espace jeux (ouvert à tous) .
Primevère les 20, 21, 22 février 2009, à Eurexpo à Lyon/Chassieu

Lire la suite - Primevère, le salon de l'écologie et des alternatives

 
 
 

LYFtv-Environnement