Accéder au contenu principal

Articles

WINS : l'Unesco met en ligne les données mondiales sur le cycle de l’eau

WINS : les données mondiales sur le cycle de l’eau accessibles en quelques clics Créer une carte sur mesure intégrant des données sur les zones arides, les précipitations, les aquifères transfrontaliers et l’irrigation en Asie ou dans le bassin méditerranéen : ce sera désormais possible grâce à WINS, une plateforme interactive libre d’accès lancée le 31 janvier par le Programme hydrologique international (PHI) de l’UNESCO. Destinée à être continuellement enrichie et mise à jour, cette base de données globale vise à devenir une référence mondiale sur le cycle de l’eau.   Alimentée par des sources internationales (AQUASTAT, Organisation mondiale de la santé, Fonds des Nations Unies pour l’enfance, UNSTAT…) et par les partenaires de l’UNESCO, WINS a pour vocation de rassembler un maximum d’informations validées sur le cycle de l’eau. La plateforme reflétera aussi les informations relatives aux programmes phares de l’Organisation tels que les sites du Patrimoine mondial, les réserves de bio…

Digne de l'invention de Louis de Funès dans la Zizanie : l'absorbeur de CO2 !

Pollution : l'OMPE lance l'idée de l'Absorbeur de CO2 L'absorbeur aérien
Gil Emmanuel, président de l’OMPE, déclare :
« On ne voit même plus le travail de notre inventeur et artiste Mr Gustave Eiffel, c’est une honte pour la France ! Si l’air est pollué, alors absorbons cette pollution de l’air avec l’absorbeur ! »
Les principes de l’absorbeur : il suffit de constater que toutes les solutions ou verrues actuelles continuent d’additionner des gaz comme le CO, le CO2 et le méthane dans l’atmosphère alors qu’il faut les soustraire ! Même si les prévision des scientifiques sont déjà alarmantes, elles sont pourtant inexactes et nous ne sommes pas à l’abri d’une augmentation encore plus significative des chaleurs, taux de co2, méthane… Des problèmes auxquels nous ne pourrons plus faire face si nous ne prenons pas des mesures urgentes ! Avecl’absorbeur de l’OMPE, nous pouvons désormais le faire ! Saviez-vous, par exemple, que la vallée de Chamonix est encore plus polluée en hiv…