Accéder au contenu principal

Au Chili, le collectif "Non au Dakar" se mobilise pour le désert fleuri d' Atacama

Mise à Jour : Le groupe Facebook "No al Dakar" est toujours actif en 2011 (lire ici)


No al Dakar Apparu sur internet il y a quelques semaines seulement, le collectif contre le transfert du Paris Dakar dans le "désert fleuri" d' Atacama a maintenant son groupe sur Facebook.


Dans un courrier adressé en 2008 à la Présidente de la République, Michèle Bachelet, le créateur du groupe, Gabriel Fuenzalida, écrit :

"Nous vous demandons d' agir pour éviter la destruction de zones du désert fleuri, dans la Région d' Atacama, par la rallye Dakar et d' éclaircir la position du gouvernement sur ce thème"

"Nous avons vu avec tristesse comment l' entreprise organisatrice, ASO, a tenté de faire pression sur le gouvernement par l' intermédiaire du directeur de "Chiledeportes", pour qu' il omette les avertissements de la comission nationale de l' environnement sur l' impact que produira le rallye sur les zones de désert fleuri" (...)
L' argument donné par les défenseurs du rallye est que celui-ci se déroulera uniquement sur des chemins et routes existants, utilisés par les camions des mines de cuivres et qu' en aucun cas il n' utilisera de chemins de traverse. Ce que les défenseurs de l' environnement ont du mal à croire !
Notant qu' à aucun moment l' organisation française, ASO, ne s' est compromise publiquement sur ce sujet, ils indiquent qu' indépendament de l' occurence du phénomène du déesert fleuri, qui est aléatoire, les bulbes de géophites, qui correspondent pour une grande part aux espèces du Désert d' Atacama, seront affectées par le passage des véhicules.
Les défenseurs de l' environnement regrettent que le gouvernement refuse de faire une étude d' impact, avec pour seul motif "que le désert n' est pas une zone protégée officiellement et légalement".



Gilles Roman

Commentaires

  1. "Pisser dans un violon", "parler au mur" etc...
    c'est tout ce qui me vient a l'idée lorsque vous evoquez un quelconque
    recours a Michelle Bachellet. Elle n'a aucun pouvoir, vous le savez bien puisque vous semblez connaître le pays.
    Il faudrait convaincre les Victor Hugo Puchi pour le sud du Chili ou Andro Luksic au nord de preserver les territoires dont ils sont dans la réalité proprietaires par le jeu du système...
    Cela dit le Rallye va passer et va massacrer je ne sais combien de plantes endemiques rares qui ont du mal a survivre tant elles sont stressées par les conditions hydriques de ces dernières années. Vous parlez du "Desert fleuri", mais il faut savoir que la majorité des bulbes de ces plantes ne
    seront pas atteint ?
    il en va tout a fait differement pour les cactus dont la germination est
    difficile, la croissance tres lente (certains cactus de la taille d'une
    orange ont plus de 30 ans)

    Les organisateurs garantissent le passage par les piste seulement (quand on regarde les images du Dakar, du vrai, on en doute serieusement), mais il existe des huellas (des pistes) qui ont ete tracées et abandonnées depuis
    plus de 50 ans et qui semblent neuves tellement le climat est "acueillant". pensez vous que les concurrents vont les respecter ? Jamais.
    C'est une nouvelle catastrophe car le desert d'Atacama n'est pas le
    Sahara. il grouille d'une vie vegetale incroyable et excessivement fragile.

    Je connais personnellement des endroits qui font moins de 1000 m2 et qui
    contiennent des plantes uniques au monde et qui se trouvent sur les
    passages possibles du rallye.

    Je vous le dis il faut soutenir ce collectif par tous les moyens, bien que nous sachons pertinament que rien ne va l'empecher. c'est un sport de "riches" de gens qui ont des moyens disproportionnés, exactement comme les industries minières locales et qui se soucient comme de leur premiere chaussette de la nature, de l'environnement, de la biodiversité et du Chili comme de tous les autres pays.

    Vous voulez voir quelques Cactus endemiques... parcourez le "projet
    Atacama" ( http://www.sapocactus.net/CACTUS/Sapocactus.asp ) vous avez des
    images des principales races endemiques du desert d'Atacama.

    RépondreSupprimer
  2. "L’ argument donné par les défenseurs du rallye est que celui-ci se déroulera uniquement sur des chemins et routes existants, utilisés par les camions des mines de cuivres et qu’ en aucun cas il n’ utilisera de chemins de traverse. Ce que les défenseurs de l’ environnement ont du mal à croire !"

    Ce qui est le principe du Paris-Dakar, c'est de s'orienter en hors
    piste... Donc l'argument de la route guidée, j'ai effectivement du mal à le prendre au sérieux...

    RépondreSupprimer
  3. Pour avoir couru de 1969 a 1992, j'ai fait la quasi totalité des rallyes du championnat d'Europe et du monde à l'exception de ceux
    qui se couraient hors d'Europe, je peux vous dire que lorsque vous avez engagé de gros frais pour une
    course, les petites fleurs ou les petites bêtes du bord de la route vous importent peu.... et je n'etais qu'amateur.

    Les semi-pro, les constructeurs et les "champions" ont tant d'intérêts
    engagés, que comme pour moi lorsque j'etais plus jeune et naturellement
    moins respectueux du monde, ils ne verront même pas la nature entre les pierres ou à fleur de sol.

    Regardez cette plante : http://sapocactus.net/CACTUS/ERIOSYCE/affiche.asp?img=Img/E0119C.jpg qui fait environ 3 cm de diametre. C'est un cactus géophyte, c'est a dire qu'il vit quasiment enterré. il est en voie de disparition et le Rallye va faire etape dans sa zone de vie. Combien vont être ecrasés ?

    vous comprennez pourquoi je pense qu'il aurait fallu limiter fortement le passage de ce type d'epreuve que j'ai pratiqué et que j'aime toujours... Je sais ce qu'il va se passer, c'est vraiment dommage...

    RépondreSupprimer
  4. pas de répit pour la planète.J'ai passé un mois au Chili, dont 15 jours dans le désert de l'Atacama.
    Le privilège de cet endroit est justement de pouvoir apprécier le silence et la beauté exceptionnelle de cet espace paraissant encore vierge de
    toute trace humaine. Le plaisir de contempler pendant des heures, chaque plante, chaque insecte, les oiseaux, renards et vigognes... Et bien voilà encore qu'il faut que l' "homme" vienne tout gâcher, avec son joujou préféré, son automobile. Ce sale gamin va faire vroum vroum dans la poussière, en prenant la précaution de faire un maximum de bruit, bien sûr, si non, c'est pas marrant. Lui, ça l'amuse beaucoup, ça l'aide à
    se sentir fort... Le but de tout ce tapage ? Simplement aller d'un point A à un Point B, sans raison apparente, si ce n'est pour se pèter la gueule et s'enliser dans le sable. Les conséquences ? Ce sale gamin s'en fiche,tant que lui s'amuse !!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Actuellement sur LYFtvNews :