Accéder au contenu principal

La région s'engage sur un plan de prévention des risques technologiques

             
En Rhône-Alpes, 77 sites industriels sont classés à haut risque technologique, c’est-à-dire présentant des risques majeurs pour la population et les installations avoisinantes en cas de dysfonctionnements. Les plans de prévention des risques technologiques (PPRT) ont pour objectif de concilier activité économique et emploi, sécurité des biens et des personnes, qualité de l’environnement et aménagement du territoire, autant de compétences et d’objectifs du Conseil régional. 

Depuis 2012, les PPRT font l’objet d’un cadre législatif, régissant notamment la répartition, des charges entre l’Etat, les exploitants des sites et les collectivités concernées. En effet, les plans peuvent prévoir des mesures foncières d’expropriation, des mesures de renforcement du bâti ou encore d’amélioration des process industriels. 
Alain CHABROLLE, Vice-président à la santé et à l’environnement, a souligné lors de la réunion de l'Assemblée Régionale le 25 octobre 2013 que « Le Conseil régional, très attaché à la sécurité des Rhônalpins, répondra bien sûr à ses obligations, mais souhaite cependant rester maître du budget qu’il entend y consacrer, et, dans ce cadre, demande à l’Etat une programmation budgétaire et un calendrier d’avancement des PPRT fiables. Les estimations varient en effet aujourd’hui entre 8 M€ et plusieurs dizaines de millions d’euros ! »
Jean-Jack QUEYRANNE a annoncé des exigences particulières : « Concernant les mesures dites supplémentaires, le Conseil régional entend conditionner son aide financière à divers engagements de l’exploitant, en particulier la non délocalisation de l’activité faute de quoi la Région se réservera le droit d’exiger le remboursement des aides versées ». Jean-Louis GAGNAIRE a rappelé quant à lui que « la Région Rhône-Alpes, première région chimique de France, contribue à la réduction des risques pour les entreprises et les populations riveraines, tout en veillant au maintien de l’emploi et de l’industrie dans notre région » Après celui de Pont-de-Claix (Isère), le Conseil régional a voté le PPRT concernant le dépôt pétrolier d’Annecy/Seynod (Haute Savoie), pour un montant de total de près de 200 000€.
 50 PPRT devraient être adoptés avant fin 2015. 

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :